s

Les familles de risques

1. Chutes de plain-pied

Risques de trébuchement, heurt ou autre perturbation du mouvement.

Ce sont les risques qui surviennent lorsque le déroulement d’une tâche est perturbé par une glissade, un heurt, un trébuchement, une torsion ou un coincement du pied, du genou, du doigt… la pose du pied sur une pointe, un clou… ou encore parce que l’élément contre lequel on exerce des forces s’affaisse, cède, glisse du fait de ces forces. Ces risques représentent le tiers des accidents du travail avec arrêt et touchent tous les secteurs d’activité et tous les métiers.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

2. Risques de chute de hauteur

Ce sont les risques d’accident liés à la perte d’équilibre d’une personne au bord d’une dénivellation et à sa chute dans le vide, au cours de cette perte d’équilibre (heurt, rebond contre des éléments saillants situés sur sa trajectoire) ou à l’issue de celle-ci, à sa réception sur une surface à un niveau inférieur ou sur le sol. Des situations présentant ce risque peuvent se trouver dans le milieu naturel ou dans une construction ; elles peuvent aussi résulter de l’utilisation d’un équipement d’accès et/ou de travail en hauteur. Les accidents par chute de hauteur peuvent avoir des conséquences particulièrement graves. Sont évoqués principalement dans cette fiche les spécificités du travail en hauteur. L’évaluation du risque de chute de hauteur passe également par la prise en compte de l’ensemble des facteurs susceptibles de contribuer à une perturbation du mouvement.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

3. Risques liés aux circulations internes de véhicules

Ce sont des risques d’accident liés au heurt d’une personne par un véhicule (motocyclette, voiture, camion, chariot de manutention…) ou à la collision de véhicules entre eux ou contre un obstacle, au sein de l’entreprise. Ce sont des risques dont les conséquences peuvent être graves (à cause de la vitesse ou de la masse impliquée).

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

4.   Risques routiers en mission

Du fait de leur activité professionnelle, de nombreux salariés passent une partie importante de la journée au volant d’un véhicule, dans le cadre d’une mission qu’ils effectuent pour leur entreprise. Celle-ci peut nécessiter l’utilisation d’une voiture légère, d’un véhicule utilitaire ou encore d’un deux-roues motorisé, ou d’un poids lourd. Ces salariés sont exposés à un risque important d’accident sur la route. Au-delà des risques de dommages corporels, ils sont exposés également, en permanence à des risques physiques (vibrations, bruit), posturaux, chimiques et psychosociaux qui doivent être pris en compte

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

5.   Risques liés à la charge physique de travail

Manutentions manuelles, travail répétitif, postures inconfortables…

Ce sont des risques qui peuvent engendrer fatigue, douleurs, gêne fonctionnelle et aussi des lésions aigües ou chroniques touchant le plus souvent l’appareil locomoteur. D’autres appareils peuvent être concernés (cardiovasculaire, respiratoire…). Ces atteintes sont consécutives à des efforts physiques intenses, prolongés, répétés, des postures inconfortables ou contraignantes. La charge physique de travail peut aussi entraîner des heurts, chocs ou écrasements avec les charges ou outils manipulés.

Le travail répétitif est l’un des 6 facteurs de pénibilité reconnu au titre du compte personnel de prévention (C2P) instauré par L’ordonnance n°2017-1389 du 22 septembre 2017.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

6.  Risques liés à la manutention mécanique

Ce sont des risques d’accident liés à la charge manutentionnée (chute, heurt, renversement), au moyen de manutention (rupture, défaillance) et aussi à la circulation des engins de manutention (cf. § 3). Ce sont des risques dont les conséquences peuvent être graves (masse, vitesse, hauteur…).

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

7.   Risques liés aux produits, aux émissions et aux déchets

Tous produits, matériaux ou déchets contenant des produits chimiques.

Ce sont des risques d’intoxication, d’allergie, de brûlure… par inhalation, ingestion ou contact cutané de produits mis en œuvre ou émis sous forme de gaz, de particules solides ou liquides. Dans certaines conditions, c’est un risque de maladies professionnelles.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

8.   Risques liés aux agents biologiques

Ce sont des risques d’infection, d’allergie ou d’intoxication liés à la présence de microorganismes sur les lieux de travail. La transmission peut se faire par voie respiratoire, par contact, par ingestion ou par pénétration suite à une lésion. Ce sont des risques qui peuvent avoir des conséquences graves dans certaines professions.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

9.  Risques liés aux équipements de travail

Ce sont principalement des phénomènes dangereux qui peuvent être à l’origine de blessures (écrasements, coupures, perforations…) par l’action mécanique d’éléments de machines, d’outils, de pièces, de charges, de projections de matériaux solides ou de fluides.

Cependant, les équipements de travail présentent de nombreux autres risques tels que ceux liés aux vibrations, aux énergies, aux températures extrêmes, aux rayonnements, au bruit, aux émissions de substances dangereuses et à une mauvaise prise en compte des principes ergonomiques.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

10.  Risques liés aux vibrations

Risque de lésions tendineuses, musculaires, neurologiques ou vasculaires suite à l’utilisation d’outils vibrants, à la conduite d’engins.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

11.  Risques liés aux équipements sous pression (fluides, gaz…)

En cas de défaillance (chocs, corrosion…) ou d’une utilisation inappropriée, l’énergie contenue dans ces équipements est très importante et peut, entraîner des destructions importantes par des projections de fragments et/ou une libération brutale de gaz ou de vapeurs parfois toxiques ou inflammables. Ces accidents sont souvent accompagnés de dégâts humains et matériels importants dans le voisinage des lieux de l’accident. Ce risque est présent dans les industries de la pétrochimie, du transport où ces équipements sont nombreux, on le retrouve dans chaque entreprise utilisant un compresseur d’air.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

12.  Risques liés au travail en milieu hyperbare

Ce risque qui entre dans le champ des critères de pénibilité, est représenté par le travail en milieu où la pression est supérieure à la pression atmosphérique. Ces conditions peuvent se rencontrer, par exemple, dans certains travaux publics sous-marins, des travaux pétroliers, le percement de tunnels, le travail en caisson hyperbare. Ces travaux fortement normés restent sources de nombreux traumatismes.

Le travail en milieu hyperbare est l’un des 6 facteurs de pénibilité reconnu au titre du compte personnel de prévention (C2P) instauré par L’ordonnance n°2017-1389 du 22 septembre 2017.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

13.  Risques liés au travail sur écran

Travailler intensivement devant un écran de visualisation peut engendrer des troubles de la santé tels que fatigue visuelle, troubles musculosquelettiques et stress. Cependant, il est possible de limiter ces troubles en intervenant sur l’organisation du travail, l’affichage de l’écran, l’implantation et l’aménagement du poste de travail, les dispositifs d’entrée (clavier, souris…) et les logiciels.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

14.  Risques liés aux effondrements et aux chutes d’objets

Ce sont des risques d’accident qui sont liés à la chute d’objets provenant de stockage, d’un étage supérieur ou de l’effondrement des matériaux.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

15.  Risques et nuisances liés au bruit

Ce sont des risques de maladie professionnelle dans le cas d’exposition excessive au bruit : la surdité est irréversible. Ce sont également des risques d’accident dus au fait que le bruit peut masquer des signes utiles indiquant un danger (consignes orales, bruit de véhicules, signaux d’alarme…). Ils entrent dans les critères de pénibilité.

Le bruit est l’un des 6 facteurs de pénibilité reconnu au titre du compte personnel de prévention (C2P) instauré par L’ordonnance n°2017-1389 du 22 septembre 2017.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

16. Risques liés aux ambiances thermiques

Ce sont des risques qui peuvent engendrer le plus fréquemment des plaintes pour inconfort (insatisfaction, fatigue…) et, plus rarement, des risques d’atteintes à la santé (malaises, dermatoses…) qui peuvent être très graves (gelures, hyperthermie, coup de chaleur…). Ils entrent dans les critères de pénibilité.

Le travail dans des températures extrêmes (hors températures extérieures) est l’un des 6 facteurs de pénibilité reconnu au titre du compte personnel de prévention (C2P) instauré par L’ordonnance n°2017-1389 du 22 septembre 2017.

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

17. Risques d’incendie, d’explosion

Ce sont des risques d’accident (brûlures, blessures, intoxication…) consécutifs à un incendie ou une explosion. Ce sont des risques présents dans toutes les entreprises et dont les conséquences peuvent être graves tant pour les salariés que pour les installations.

Découvrez notre offre de formations « incendie » : https://www.poleformation.bzh/formations-incendie/

18. Risques liés à l’électricité

Ce sont des risques d’accident (brûlures, électrisation, électrocution) consécutifs à un contact avec un conducteur électrique ou une partie métallique sous tension (le retour se faisant par la terre ou par un élément relié à la terre ou en contact avec le sol), ou avec deux conducteurs avec des potentiels différents. Ces risques sont présents dans toutes les entreprises.

Découvrez notre offre de formation « électricité » : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formation-electricite/

19. Risques liés aux ambiances lumineuses

L’éclairage naturel et l’éclairage artificiel sont des éléments essentiels de bien-être et de réduction des risques au travail. L’éclairage artificiel doit être conçu pour répondre aux besoins du travail réel et pour réduire le risque d’accident lors des circulations des piétons et des véhicules. De manière générale, l’éclairage ne doit pas être générateur d’éblouissements gênants, de contrastes de luminances fatigants, voire de reflets ou d’ombres portées, lesquels sont susceptibles de renforcer la survenue de troubles musculosquelettiques.

Découvrez notre offre de formation « électricité » : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formation-electricite/

20. Risques liés aux rayonnements

Ce sont des risques d’accident et d’atteinte à la santé aux conséquences plus ou moins graves selon les rayonnements qui peuvent être émis par certains appareils ou provenir spontanément de matériaux.

  • Rayonnements ionisants : appareils contenants des sources radioactives, générateurs de rayons X…
  • Rayonnements optiques : lampes UV, laser, halogènes, LED…
  • Rayonnements électromagnétiques : réseaux électriques, radiocommunication, machines. Utilisant l’énergie basse fréquence ou haute fréquence (micro-onde, presse à souder…)…
  • Rayonnements d’origine naturelle : rayonnements solaires : UV, matières radioactives : radon ;

Découvrez notre offre de formations « prévention» : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formations-prevention/

21. Risques psychosociaux

Les risques psychosociaux concernent les situations de travail à risque de stress, de violences internes (dont le harcèlement moral et sexuel) et externes (agressions, conflits, tensions avec le public ou la clientèle).

Ce sont des risques qui peuvent être induits par l’activité elle-même ou être générés par l’organisation du travail. Les risques psychosociaux peuvent affecter la santé physique (maladies cardio-vasculaires, troubles musculosquelettiques, maladies infectieuses…) ou mentale (troubles anxieux, dépression, suicides, tentatives de suicide…).

Découvrez notre offre de formation « risques psycho-sociaux » : https://www.poleformation.bzh/nos-formations/formation-risques-psycho-sociaux/

suivez nous

            

Nos Agences

Siège social:

Ploermël
28 avenue G. Pompidou
56800 Ploërmel

 

Deux autres agences:

  • Vannes
  • Rennes

Intérim - CDD - CDI

un conseillé RH dédié

Solutions

en prévention et sécurité

proximité - réactivité - souplesse

conseiller - orienter - développer - former

Send this to a friend